« Budget 2016 – C’est maintenant à eux de payer » : la Coalition donne le coup d’envoi à une semaine d’actions contre l’austérité

 

IMG_22611La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main Rouge) a donné ce matin le coup d’envoi à une semaine nationale d’actions contre les mesures d’austérité et pour un meilleur partage de la richesse. Pour la Coalition, le prochain budget du Québec doit contenir des mesures concrètes qui permettront un réinvestissement massif en éducation, en santé et dans les programmes sociaux et de réduire les inégalités sociales.

Plus de quarante manifestations et actions en tous genres, y compris plusieurs actions surprise, auront lieu partout à travers le Québec dans la prochaine semaine pour que le gouvernement mette fin à ses politiques d’austérité. Depuis son élection en 2014, le gouvernement de Philippe Couillard multiplie les coupures dans tous les domaines : éducation, santé, programmes sociaux, personnes âgées, personnes malades, familles, personnes en difficultés, femmes, travailleurs et travailleuses, etc. Ainsi, la majorité de la population écope et nos droits à la santé, à l’éducation et à la dignité sont bafoués. La quantité de groupes qui organisent des actions et la diversité de celles-ci démontre bien le ras-le-bol qui anime autant les groupes communautaires et féministes que les associations étudiantes et les travailleurs et les travailleuses. Le gouvernement doit corriger le tir et le prochain budget du Québec est l’occasion de le faire.

Lire l’article complet

Manifestation unitaire contre l’austérité – Les groupes sociaux exigent des mesures fiscales plus justes

IMG_4034

Montréal, le 27 novembre 2015 – Une grande manifestation contre l’austérité se déroulera, demain après-midi, dans les rues de Montréal, à l’invitation de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. La Coalition, formée d’une centaine d’organismes communautaires, syndicaux, féministes, étudiants et autres, soutient qu’il est urgent de mettre de l’avant des mesures fiscales et budgétaires qui permettraient la sauvegarde des services publics et une meilleure redistribution de la richesse.

« Tout au long de l’automne, des mobilisations majeures ont eu lieu chez les travailleurs et travailleuses du secteur public, les groupes communautaires, le mouvement des femmes, les parents et autres défenseurs de l’école publique. Toutes ces mobilisations avaient en commun de s’opposer à l’austérité, au saccage des services publics et à l’aggravation des inégalités sociales », rappelle Véronique Laflamme, porte-parole de la Coalition. Elle ajoute que cette austérité a directement affecté les services à la population : « Quand on coupe dans les services aux élèves en difficulté et dans les soins aux personnes vivant un problème de santé mentale, ce sont les vulnérables qui sont touchés. Il faudra beaucoup plus que la mince hausse des dépenses annoncées par le ministre des Finances, Carlos Leitão, en éducation, pour réparer tous les pots cassés ». Lire l’article complet

La Coalition Main rouge occupe les bureaux d’un ministre libéral pour dénoncer les politiques d’austérité et ses conséquences sur les femmes

FullSizeRenderMontréal, le 8 octobre 2015 – Dans le cadre des actions de la Marche mondiale des femmes, des membres de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, principalement des femmes, ont occupé durant une heure, les bureaux du ministre Pierre Arcand, à Montréal. Cette action à laquelle participent des groupes communautaires, syndicaux, féministes et étudiants, se déroule au moment même où la caravane de la Marche mondiale des femmes est à Baie-Comeau sur la Côte Nord, région dont est responsable le ministre. Par cette action, visant un membre du cabinet Couillard, les groupes sociaux de divers horizons veulent rappeler que les mesures d’austérité sont inacceptables et ont de graves conséquences sur toute la population, en particulier sur les femmes.

« Le gouvernement choisit de couper et d’abolir des programmes dans tous les secteurs et de tarifer davantage un ensemble de services, comme les services de garde. Ces décisions qui appauvrissent la population affectent particulièrement les femmes, plus nombreuses à perdre leur emploi et plus grandes utilisatrices les services publics! » dénonce Véronique Laflamme, co-porte-parole de la Coalition.

La Coalition rappelle que la Côte-Nord est la deuxième région la plus touchée par les coupes en santé. « Au lieu d’assumer son rôle et dénoncer cette situation inacceptable, le ministre reste complètement muet et à l’écart du débat, raison pour laquelle nous ciblons ses bureaux aujourd’hui » ajoute-t-elle. « Les femmes sont plus pauvres, occupent davantage les emplois précaires, vivent plus longtemps mais souvent sans sécurité financière, détiennent principalement le rôle de proches aidantes et œuvrent majoritairement dans les secteurs de services. Elles sont donc gravement affectées par les coupures en santé » souligne Véronique Laflamme. Cette déresponsabilisation de l’État mène déjà à une augmentation du travail invisible des femmes, à un retour à des rôles féminins traditionnels et à l’accroissement des inégalités hommes-femmes affirme la Coalition qui demande au gouvernement de changer de cap. Lire l’article complet

Réforme de la fiscalité- La Coalition Main rouge s’oppose aux hausses de taxes et de tarifs annoncées par Carlos Leitão

ImpôtsvsTaxesVignetteMontréal, le 4 septembre 2015 – Au premier jour des consultations sur le rapport Godbout, issu de la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise, le ministre Leitão a confirmé hier les intentions du gouvernement d’augmenter les taxes et tarifs pour baisser les impôts. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics dénonce ces choix idéologiques pris avant même le début des consultations sur le sujet. Certains de ses groupes membres comme Union des consommateurs, la Fédération des femmes du Québec et le Collectif pour un Québec sans pauvreté seront entendus dans les prochains jours par la Commission parlementaire. Par ailleurs La Coalition lance un document permettant de se positionner sur le débat des taxes et des impôts. Plusieurs arguments économiques mis de l’avant par Luc Godbout y sont contredits.

Lire l’article complet

Réforme proposée de la fiscalité – Les groupes sociaux s’opposent à des hausses de taxes et tarifs

2015-09-03 09.29.03-4(Mainsrouges)
Québec, le 3 septembre 2015 –
 Au premier jour des consultations sur le rapport Godbout, issu de la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise, le ministre Leitao confirme les intentions du gouvernement d’augmenter les taxes et tarifs pour baisser les impôts. Les groupes sociaux dénoncent ces choix idéologiques pris avant même le début des consultations sur le sujet. Pour s’opposer à ce démantèlement du filet social québécois, les groupes sociaux ont tenu un rassemblement ce matin devant l’Assemblée Nationale où ils ont lancé un document permettant de se positionner sur le débat des taxes et des impôts. Ils ont souligné, qu’avec de telles orientations, le gouvernement doit s’attendre à un automne de mobilisations pour la redistribution de la richesse. Afin de lancer un message clair au gouvernement Couillard qui reprend à son compte ces propositions, avant même la tenue de consultations parlementaires, les personnes mobilisées ont laissé des mains rouges devant les bureaux du Conseil du Trésor. Lire l’article complet

Journée de mobilisations, de grèves et de perturbations contre l’austérité: La Coalition Main rouge cible les banques

IMG_8153Montréal, le 1er mai 2015. À l’occasion de la journée internationale des travailleurs et travailleuses, des milliers de personnes sont mobilisées à travers le Québec pour s’opposer aux mesures d’austérité. Quelques 860 organisations sont en grève sociale, un nombre inégalé dans l’histoire du Québec. Plus d’une centaine d’actions sont annoncées, sans compter les surprises qui s’ajouteront. Une grande partie de ces groupes sociaux répondent à l’appel à de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main rouge). À Montréal, la Coalition organise pour sa part une manifestation à Montréal en matinée. Pendant une heure, de 8h00 à 9h00, une centaine de personnes ont occupé l’entrée de la Tour de la Banque nationale (située au 600, de la Gauchetière Ouest), empêchant ainsi le début des activités du siège social.

« Secteur économique le plus rentable, la moitié des banques ne paient pourtant pas d’impôts ! 40% des profits des institutions financières proviennent des frais bancaires, qui d’ailleurs augmenteront encore dès la semaine prochaine. Qu’attend-t-on pour rétablir la taxe sur leur capital ? de questionner Véronique Laflamme co-porte-parole de la Coalition. «  Pendant ce temps, les PDG de ces banques font plus de 600 fois le salaire d’une personne travaillant à temps plein au salaire minimum ! Comment peut-on continuer de couper dans les services publics et les programmes sociaux, augmenter les tarifs et marteler que l’on n’a pas le choix ? C’est indécent ! » d’ajouter madame Laflamme.

Lire l’article complet

Communiqué – À une semaine de la grande journée de mobilisations sociales contre l’austérité: Des centaines de groupes sociaux seront en grève le 1er mai

bannièregrèvesociale

Montréal, le 24 avril 2015 – Dans une semaine, le vendredi 1er mai, la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses donnera lieu à une journée de mobilisations contre l’austérité qui s’annonce sans précédent. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main rouge), composée de 100 groupes sociaux de différents secteurs, a appelé à une journée de grèves, d’actions, de mobilisations sociales et de perturbations économiques.

À ce jour, plus de 500 [700 en date du 28 avril] groupes sociaux de différents secteurs ont obtenu des mandats de grève pour la journée, ce qui en fera une journée de grève sociale. En plus des organisations syndicales et des associations étudiantes, des centaines de groupes communautaires et de groupes de femmes suspendront leurs activités régulières pour participer à différentes mobilisations et tenir des activités d’information sur l’austérité. «Autant d‘organismes communautaires qui ferment leurs portes pour une journée, c’est du jamais vu ! Les groupes n’en peuvent tout simplement plus des choix gouvernementaux qui augmentent la détresse humaine et les besoins des personnes les plus démunies, menant à une surcharge de travail dans un milieu déjà sous-financé. C’est assez !», affirme Kim De Baene, co-porte-parole de la Coalition Main rouge.

Déjà pour cette journée, une cinquantaine d’actions ont été confirmées à travers le Québec pour dénoncer les politiques d’austérité et revendiquer l’adoption de mesures fiscales plus justes, qui permettraient de financer adéquatement les services publics et les programmes sociaux. Soulignons que, pour sa part, la Coalition Main rouge organise une manif-action qui débutera à 9h30 au Square-Phillips à Montréal. D’autres réseaux de lutte à l’austérité dont le collectif Refusons l’austérité et la Coalition 1er mai 2015, coordonneront également des actions dans les différentes régions.

Une mobilisation contre la destruction du filet social

Pour la Coalition Main rouge, la poursuite des mesures d’austérité, contenues dans le budget 2015-2016, est un affront et elle nécessite une levée de boucliers de la population du Québec. Les groupes communautaires, les travailleurs et les travailleuses des services publics, les groupes de femmes, les familles, les étudiantes et les étudiants, les personnes en situation de pauvreté, les gens vivant en région constatent tous les jours les conséquences des coupes dans les organismes, dans les services publics et dans les programmes sociaux ainsi que celles des hausses de tarifs des dernières années. Lire l’article complet

Les groupes sociaux refusent de laisser passer un autre budget d’austérité

IMG_6810Montréal, le 30 mars 2015 – Alors qu’il présentait son budget à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le ministre des Finances Carlos Leitão était attendu par un bruyant comité d’accueil organisé par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. Au même moment, une vingtaine de membres de groupes sociaux ont perturbé la conférence à l’intérieur. La Coalition Main rouge n’accepte pas la poursuite des mesures d’austérité annoncées dans le budget 2015-2016 et affirme qu’il aurait pu faire autrement. Elle dénonce le fait que l’austérité se traduira pour une deuxième année par de sévères compressions dans les services publics et dans divers programmes sociaux, alors que le gouvernement se prive de revenus notamment en annonçant des baisses d’impôts aux entreprises.

Les groupes sociaux membres de la Coalition Main rouge ont dénoncé les conséquences dramatiques qui découleront d’un deuxième budget d’austérité, qui affaiblira selon eux le filet social québécois. La forte limitation de la croissance des dépenses de programmes aura un impact dramatique, alors que les différents ministères et organismes sont déjà aux prises avec les compressions imposées dans le précédent budget. En plus de freiner la réalisation de droit humains fondamentaux comme celui à un revenu décent, les choix du gouvernement libéral limiteront encore plus le bien commun et nuiront grandement à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes. Lire l’article complet

Réaction au budget 2015-2016: Les groupes sociaux dénoncent la poursuite des mesures d’austérité et une nouvelle réingénierie de l’État

alma-2Québec, le 26 mars 2015 – La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics dénonce la poursuite des mesures d’austérité annoncées dans le deuxième budget Leitão. Celles-ci se traduiront par de nouvelles compressions majeures dans les services publics ainsi que dans divers programmes sociaux, alors que le gouvernement se prive de revenus en annonçant des baisses d’impôts aux entreprises. La Coalition s’inquiète également de l’objectif clairement annoncé par le gouvernement Couillard de «rénover l’État québécois», soi-disant pour maintenir l’équilibre budgétaire.

La forte limitation de la croissance des dépenses de programmes, limitée à 1,2% aura un impact dramatique sur les services publics, alors que les différents ministères sont déjà aux prises avec les compressions imposées dans le précédent budget. Lire l’article complet

Rapport Godbout: Une réforme fiscale «à coût nul»… et à bénéfices nuls pour la société

 

pasdejustice2Montréal, le 19 mars 2015 – La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main rouge) s’oppose à la réforme fiscale préconisée par le Rapport de la Commission d’examen de la fiscalité québécoise, dévoilé aujourd’hui. La réforme proposée reprend certaines revendications mises de l’avant par la Coalition dans le cadre de sa campagne «10 milliards $ de solutions», mais en les pervertissant, et en les détournant de l’objectif initial de mieux financer les services publics et les programmes sociaux. La Coalition Main rouge refuse que les orientations du Rapport Godbout soient reprises dans le budget 2015-2016, qui sera déposé public le 26 mars prochain.

« Ce rapport est purement idéologique », réagit Véronique Laflamme co-porte-parole de la Coalition. «L’objectif ultime de la réforme sur la fiscalité ne doit pas être de baisser les impôts, mais de mieux financer les services publics et les programmes sociaux. Ce que propose le rapport Godbout c’est une réforme majeure de notre régime fiscal, à coût nul nous dit-on, mais le bénéfice pour la société est, lui aussi, nul, sinon très négatif».  Lire l’article complet