À une semaine de la grande journée de mobilisations sociales contre l’austérité – Des centaines de groupes sociaux seront en grève le 1er mai

bannièregrèvesociale

Montréal, le 24 avril 2015 – Dans une semaine, le vendredi 1er mai, la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses donnera lieu à une journée de mobilisations contre l’austérité qui s’annonce sans précédent. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main rouge), composée de 100 groupes sociaux de différents secteurs, a appelé à une journée de grèves, d’actions, de mobilisations sociales et de perturbations économiques.

À ce jour, plus de 400 groupes sociaux de différents secteurs ont obtenu des mandats de grève pour la journée, ce qui en fera une journée de grève sociale. En plus des organisations syndicales et des associations étudiantes, des centaines de groupes communautaires et de groupes de femmes suspendront leurs activités régulières pour participer à différentes mobilisations et tenir des activités d’information sur l’austérité. «Autant d‘organismes communautaires qui ferment leurs portes pour une journée, c’est du jamais vu ! Les groupes n’en peuvent tout simplement plus des choix gouvernementaux qui augmentent la détresse humaine et les besoins des personnes les plus démunies, menant à une surcharge de travail dans un milieu déjà sous-financé. C’est assez !», affirme Kim De Baene, co-porte-parole de la Coalition Main rouge.

Déjà pour cette journée, une cinquantaine d’actions ont été confirmées à travers le Québec pour dénoncer les politiques d’austérité et revendiquer l’adoption de mesures fiscales plus justes, qui permettraient de financer adéquatement les services publics et les programmes sociaux. Soulignons que, pour sa part, la Coalition Main rouge organise une manif-action qui débutera à 9h30 au Square-Phillips à Montréal. D’autres réseaux de lutte à l’austérité dont le collectif Refusons l’austérité et la Coalition 1er mai 2015, coordonneront également des actions dans les différentes régions.

Une mobilisation contre la destruction du filet social

Pour la Coalition Main rouge, la poursuite des mesures d’austérité, contenues dans le budget 2015-2016, est un affront et elle nécessite une levée de boucliers de la population du Québec. Les groupes communautaires, les travailleurs et les travailleuses des services publics, les groupes de femmes, les familles, les étudiantes et les étudiants, les personnes en situation de pauvreté, les gens vivant en région constatent tous les jours les conséquences des coupes dans les organismes, dans les services publics et dans les programmes sociaux ainsi que celles des hausses de tarifs des dernières années. Lire l’article complet

1er mai 2015: Journée de grèves, d’actions, de mobilisations sociales et de perturbations économiques

Bandeau 1er mai

 

 

La poursuite des mesures d’austérité, contenues dans le budget 2015-2016, est un affront pour la population du Québec. Celle-ci vit déjà avec les conséquences des coupes dans les services publics et les programmes sociaux ainsi qu’avec les hausses de tarifs des dernières années.

La forte limitation de la croissance des dépenses de programmes, annoncée dans ce budget, aura un impact dramatique, d’autant plus qu’elle s’ajoute aux compressions imposées aux ministères et organismes par le précédent budget. En plus de freiner la réalisation de droits humains fondamentaux, comme celui au logement et à un revenu décent, les choix du gouvernement libéral augmenteront les inégalités sociales, nuiront à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes et à la protection de l’environnement. Le gouvernement ouvre toute grande la porte à un Québec toujours plus privatisé.

Pendant ce temps, les banques, les personnes les plus riches et les grandes entreprises ne sont pas mises davantage à contribution et continuent à bénéficier de privilèges fiscaux.

Le 1er mai, refusons les politiques d’austérité et exigeons une fiscalité juste !

Plusieurs organisations et réseaux en lutte contre l’austérité se mobiliseront le 1er mai, Journée internationale des travailleurs et des travailleuses. Ces actions prendront forme aux niveaux local et régional.

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics appelle à une journée de grèves, d’actions, de mobilisation sociale et de perturbations économiques. Les groupes membres de la Coalition et leurs alliés sont invités à s’organiser dans leurs milieux pour que le message lancé au gouvernement soit sans équivoque: non à l’austérité, oui à la redistribution de la richesse.

Plusieurs associations étudiantes, plus d’une centaine de groupes communautaires et des syndicats seront en grève le 1er mai.

Des mobilisations dans différentes villes et dans différents quartiers de Montréal et de Québec, ainsi que  dans un très grand nombre d’établissements publics sont en préparation. Consultez le calendrier des mobilisations organisées dans les différentes régions.

Partout au Québec, la population est invitée à se joindre aux actions locales et régionales, ou à organiser des actions sur ses propres bases.

À Montréal, la Coalition organise une manif-action en matinée, rendez-vous à 9h30, au Square Phillips.

AfficheVL

Matériel de mobilisation à télécharger:

Matériel de mobilisation pour la manif-action à Montréal:

Merci de nous informer des mobilisations publiques que vous organisez ou auxquelles vous participez (info@nonauxhausses.org) afin que nous puissions les ajouter à notre liste.

Organisations en grève le premier mai

En grève

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics appelle à une journée de grèves, d’actions, de mobilisation sociale et de perturbations économiques le 1er mai 2015. Les groupes membres de la Coalition et leurs alliés sont invités à s’organiser dans leurs milieux pour que le message lancé au gouvernement soit sans équivoque: non à l’austérité, oui à la redistribution de la richesse.

Des centaines de groupes communautaires, des associations étudiants et des syndicats seront en grève le 1er mai prochain. Plus de 425 à ce jour.

Ci-bas, vous trouverez la liste de ces groupes (notez que la Coalition 1er mai 2015 et le  MÉPACQ tiennent aussi des listes de groupes en grève, cette liste inclue normalement les groupes de ces deux listes). Cette liste est bien sûr appelée à grossir puisque plusieurs organisations votent actuellement des mandats. Se joignent à ces groupes un ensemble d’autres organisations qui, sans prendre de mandat de grève, seront fort actifs au cours de cette Journée internationale des travailleurs et travailleuses ! Le 1er mai,  refusons les politiques d’austérité et exigeons une meilleure redistribution de la richesse.

Vous ne faites pas partie de la liste et votre groupe a un mandat de grève? Inscrivez le nom de votre organisation à l’adresse http://bit.ly/1DiGhih.
Nous l’ajouterons à la liste.

ORGANISATIONS : Lire l’article complet

1er mai 2015 : calendrier des actions locales et régionales

Plusieurs centaines de groupes communautaires, ainsi que des associations étudiantes et des syndicats seront en grève le 1er mai prochain.

Ci-bas, vous trouverez la liste des actions, manifestations, et assemblées publiques prévues le 1er mai, celle-ci continue de s’allonger, il faut donc la consulter souvent.

Des piquetages devant des centaines d’établissements publics dans toutes les régions ainsi que plusieurs actions surprises auront également lieu.

Si une action organisée dans votre ville ou dans votre quartier manque, merci de nous contacter à info@nonauxhausses.org

Montréal

En matinée
9h30: Manif-action de la Coalition. Rendez-vous au Square Phillips: https://www.facebook.com/events/416594141853202/

11h: Manifestation dans la Petite-Patrie : https://www.facebook.com/events/1576989415897831/
11h30: Manifestation locale à Lachine. Organisée par Concert’Action Lachine Départ au 801, Saint-Antoine

12h00: Pique-nique solidaire des quartiers Villeray et Petite-Patrie, devant le 911 Jean-Talon Est: https://www.facebook.com/events/743466049107803/
Après-midi
13h00 à 15h00: Activité de quartier dans Parc-Extension (détails à venir)
14h00 à 16h00: Rassemblement organisé par la Coalition montréalaise pour la survie des services publics «L’austérité, l’austérité, c’est pas une raison de se taire!». Assemblée publique, création collective et diffusion de tracts. Infos: https://www.facebook.com/events/1565667087029217/

15h00: Marche de quartier dans Villeray Nous invitons la population à se joindre à nous: https://www.facebook.com/events/743466049107803/

15h30: Rassemblement du Sud-Ouest et Verdun: https://www.facebook.com/events/1643055729247105/

16h00: Rassemblement Profs des cégeps de Montréal en grève, au Cégep Ahuntsic:  https://www.facebook.com/events/823116821097126/

Soir
À partir de 17h: Manifestations familiales dans Petite-Patrie-Plateau-Mont-Royal: https://www.facebook.com/events/1380357102292705/

Lire l’article complet

Les hausses de tarifs d’Hydro… un très mauvais poisson d’avril.

POISSON-D'AVRILLa nouvelle hausse des tarifs d’Hydro-Québec de 2,9% entre en vigueur aujourd’hui, le 1er avril 2015. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics s’insurge contre cette nouvelle augmentation des tarifs d’électricité. Elle rappelle que des décisions politiques ont détourné la mission de la société d’État, et qui lui permet de demander des hausses de tarifs excessives, malgré le fait que Hydro-Québec a enregistré des profts record l’an dernier.

La Coalition rappelle que ce sont des choix politiques des derniers gouvernements, comme celui de dégeler le prix du bloc d’électricité patrimoniale et celui d’acheter à gros prix de l’électricité éolienne à des entreprises privées, qui entraînent les hausses déjà subies et celles anticipées.

Selon la Coalition Main rouge, si l’ensemble des activités d’Hydro-Québec étaient soumises à la juridiction de la Régie de l’énergie, comme elle le demande, la population aurait droit à des baisses de tarifs. Pour cette raison, elle fait la promotion de la pétition initiée par une citoyenne sur Change.org, qui demande le gel des tarifs résidentiels d’Hydro.

Les groupes sociaux membres de la Coalition dénoncent le caractère inéquitable et régressif des hausses de tarifs. Selon eux, cette hausse, ajoutée aux nombreuses coupures et compressions, va mener ces personnes à choisir entre l’électricité, le matériel scolaire ou l’épicerie. Ils demandent au gouvernement de cesser la révolution tarifaire et de mettre en place des mesures fiscales progressives,  en mettant davantage à profit les grandes entreprises et les plus nantis, plutôt que de poursuivre dans la voie des compressions et de la tarification qui appauvrissent les plus démunis et la classe moyenne.

Les groupes sociaux refusent de laisser passer un autre budget d’austérité

IMG_6810Montréal, le 30 mars 2015 - Alors qu’il présentait son budget à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le ministre des Finances Carlos Leitão était attendu par un bruyant comité d’accueil organisé par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. Au même moment, une vingtaine de membres de groupes sociaux ont perturbé la conférence à l’intérieur. La Coalition Main rouge n’accepte pas la poursuite des mesures d’austérité annoncées dans le budget 2015-2016 et affirme qu’il aurait pu faire autrement. Elle dénonce le fait que l’austérité se traduira pour une deuxième année par de sévères compressions dans les services publics et dans divers programmes sociaux, alors que le gouvernement se prive de revenus notamment en annonçant des baisses d’impôts aux entreprises.

Les groupes sociaux membres de la Coalition Main rouge ont dénoncé les conséquences dramatiques qui découleront d’un deuxième budget d’austérité, qui affaiblira selon eux le filet social québécois. La forte limitation de la croissance des dépenses de programmes aura un impact dramatique, alors que les différents ministères et organismes sont déjà aux prises avec les compressions imposées dans le précédent budget. En plus de freiner la réalisation de droit humains fondamentaux comme celui à un revenu décent, les choix du gouvernement libéral limiteront encore plus le bien commun et nuiront grandement à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes. Lire l’article complet

Réaction au budget 2015-2016: Les groupes sociaux dénoncent la poursuite des mesures d’austérité et une nouvelle réingénierie de l’État

alma-2Québec, le 26 mars 2015 - La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics dénonce la poursuite des mesures d’austérité annoncées dans le deuxième budget Leitão. Celles-ci se traduiront par de nouvelles compressions majeures dans les services publics ainsi que dans divers programmes sociaux, alors que le gouvernement se prive de revenus en annonçant des baisses d’impôts aux entreprises. La Coalition s’inquiète également de l’objectif clairement annoncé par le gouvernement Couillard de «rénover l’État québécois», soi-disant pour maintenir l’équilibre budgétaire.

La forte limitation de la croissance des dépenses de programmes, limitée à 1,2% aura un impact dramatique sur les services publics, alors que les différents ministères sont déjà aux prises avec les compressions imposées dans le précédent budget. Lire l’article complet

Comité d’accueil pour le ministre Leitão, le 30 mars à Montréal

Affiche pour le comité d’accueil pour Carlos Leitao

 

 

Le 26 mars, le ministre des Finances Carlos Leitão déposera un deuxième budget d’austérité. Le 30 mars, il ira le présenter à ses amis de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Allons redire haut et fort que nous nous opposons aux mesures d’austérité, aux compressions et aux tarifs dans nos services publics.
Austérité = + de pauvreté et + d’inégalités! Nous exigeons une meilleure redistribution de la richesse dès maintenant.

Comité d’accueil pour le ministre des finances
Lundi 30 mars, à 12h00
Devant l’hôtel Bonaventure (900 rue de la Gauchetière Ouest à Montréal).

Événement facebook à partager ici.

Rapport Godbout: Une réforme fiscale «à coût nul»… et à bénéfices nuls pour la société

 

pasdejustice2Montréal, le 19 mars 2015 – La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main rouge) s’oppose à la réforme fiscale préconisée par le Rapport de la Commission d’examen de la fiscalité québécoise, dévoilé aujourd’hui. La réforme proposée reprend certaines revendications mises de l’avant par la Coalition dans le cadre de sa campagne «10 milliards $ de solutions», mais en les pervertissant, et en les détournant de l’objectif initial de mieux financer les services publics et les programmes sociaux. La Coalition Main rouge refuse que les orientations du Rapport Godbout soient reprises dans le budget 2015-2016, qui sera déposé public le 26 mars prochain.

« Ce rapport est purement idéologique », réagit Véronique Laflamme co-porte-parole de la Coalition. «L’objectif ultime de la réforme sur la fiscalité ne doit pas être de baisser les impôts, mais de mieux financer les services publics et les programmes sociaux. Ce que propose le rapport Godbout c’est une réforme majeure de notre régime fiscal, à coût nul nous dit-on, mais le bénéfice pour la société est, lui aussi, nul, sinon très négatif».  Lire l’article complet

Les services à la population SONT touchés: Liste des mesures d’austérité annoncées

«Les services à la population ne seront pas affectés»  par les politiques de «rigueur» budgétaire, affirme régulièrement le président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux. La longue liste (non-exhaustive) des mesures annoncées depuis le premier budget libéral que la Coalition Main rouge a compilé prouve tout le contraire. À lire et à diffuser largement. Non à un autre budget d’austérité! On nous attaque? Ripostons!

AfficheListedesmesuresAustérité(mars2015)